• Depuis 5 ans maintenant nous utilisons un ENT au sein de l'établissement, de la PS au CM2. Nous avons quasiment testé toutes les offres commerciales disponibles sur le marché français. Itslearning est sans doute celle qui nous a le plus plu mais qui reste, trop onéreuse à mon goût et surtout au goût de la municipalité (5€ par élève pour une année, avec 200 élèves dans l'école...).

    Le retour d'expérience des parents est le suivant :

    - ils regardent peu le blog de la classe, ce sont surtout les élèves qui regardent lorsqu'il faut chercher dans différents menus.

    - ils vérifient très peu les mots en doublant avec le carnet de liaison à part 1 ou 2 parents séparés qui sont en fort conflit avec l'autre conjoint.

    - ils utilisent surtout l'ENT pour vérifier les devoirs, récupérer les leçons quand un cahier est oublié.

    - le côté pédagogique reste intéressant mais lorsque l'on change d'offre, on perd tout... donc... il vaut mieux aller vers des offres gratuites extérieures type classe-numérique.fr

    - la messagerie interne est beaucoup utilisée mais les élèves n'ont pas de discussion construite et de toute façon discutent déjà par skype ou tout autre solution extérieure à l'école... Les parents posaient de temps en temps des quesitons, mais disposent de l'adresse mail de l'école et peuvent donc le faire par ce biais.

    Voilà pourquoi, au final, nous optons cette année vers un simple mur padlet, qui permet de donner toutes les informations aux parent sur une même page. Cette solution permet de diffuser rapidement et très facilement pour les enseignants tous types de documents sans problème. Rien de fastidieux et facilement consultable, en mode privé donc protégé par un mot de passe.

    Utilisation des ENT

    Enregistrer


    votre commentaire
  • Avec les nouveaux rythmes, je profite de ces vacances pour déconnecter de l'école. J'ai besoin de repos !

    C'est la première année où je n'arrive pas aux vacances de la Toussaint avec une motivation qui me pousse à préparer un tas de choses pour la classe.

    Juste une envie de lâcher prise sur la classe, sur l'école...


    votre commentaire
  • Pour faire jouer mes élèves sans faire beaucoup de préparation, de plastification... voici ce que j'ai mis en place :

    - un plateau de jeu de 25 cases (n'importe quel plateau convient, le nôtre est à l'image de notre animal de classe, un lapin).

    Jouer

    - un jeton pour chaque joueur qui permet de vérifier à quelle case il se trouve (pour faire rapide chacun peu prendre un capuchon de stylo, sa gomme...).

    - une ardoise / un cahier pour chaque joueur pour inscrire ses résultats et sa proposition.

    - un sablier si nécessaire.

    Chaque élève va proposer une question correspondant à la compétence travaillée.

    Par exemple : nous travaillons sur les compléments à 100. Nous voyons quelles sont les techniques pour trouver les résultats. Ensuite nous passons à l'entrainement. C'est ici que le jeu entre en scène. Chaque groupe d'élèves (3 à 4 élèves) dispose d'un plateau de jeu. Chacun écrit sur son ardoise un nombre pour lequel il faut trouver le complément à 100. Après tous les élèves posent leur ardoise au centre de la table. Les élèves disposent ensuite d'un temps (donné ou non) pour écrire leur réponse au cahier du jour (nombre donné et complément proposé). Ceci permet la vérification si jamais l'ensemble des élèves de la table se trompe et pour l'enseignant de revenir sur l'erreur avec le groupe ou le groupe classe. Les élèves vérifient entre eux les réponses qu'ils ont donné et avancent d'autant de cases qu'ils ont de réponses justes. Normalement chacun avance d'au moins une case correspondant à sa réponse.

    Le premier joueur qui atteint l'arrivée a gagné et le jeu s'arrête. On regarde quel est le deuxième joueur le plus proche de l'arrivée...

    Avantages :

    - Tout le monde joue en même temps.

    - Chacun prépare une question ce qui oblige à réfléchir à la notion étudiée (création de questions).

    - Moins de travail pour l'enseignant.

    - Le plateau peut être utilisé pour tout un tas de notions (conjugaison, orthographe, mathématiques, questions de compréhension en lecture...).

    - Les élèves, une fois compris le système, n'ont plus besoin d'explications sur les règles du jeu.

    - Au fur et à mesure, on dispose d'un stock de questions pour certaines notions.

    - Tout le monde avance d'au moins 1 case (la question posée par soi-même).

    - Les élèves s'autocorrigent dans le groupe et s'expliquent les raisons d'une réponse erronée. Les élèves entre dans un système d'enseignement entre pairs qui est particulièrement intéressant dans certains groupes.

    Inconvénients :

    - Certains groupes ne proposent que des questions faciles --> remédiation : faire tourner les ardoises avec les questions dans les différents groupes voire proposer des séances avec des questions sélectionnées par l'enseignant.

    - Gestion des réponses lorsque les élèves n'osent pas contredire un meneur qui donne de mauvais résultats et les valide --> remédiation : ce n'est pas à toutes les tables et l'enseignant peut être présent à la table en question.

    Questionnement :

    - Comment différencier ? Chaque groupe d'élèves peut être organisé avec des élèves de même niveau (un élève en difficultés pose rarement des questions difficiles alors que les meilleurs élèves cherchent à mettre en difficulté les autres s'il veut gagner).


    votre commentaire
  • Bruce a partagé il y a peu un lien permettant d'acquérir pour les enseignants (adresse mail enseignant et postale d'école obligatoire) une TI primaire plus gratuitement (échantillon). C'est par ici.

    Cette calculatrice possède des fonctions bien sympathiques pour s'entrainer au calcul.

     

    Echantillon calculatrice

     

    Merci à Bruce DEMAUGE pour le partage de ce bon plan !

     


    votre commentaire
  • A l'école, avec l'ensemble des collègues nous avons décidé de mettre en place le rituel de "chaque jour compte". Afin de faire participer tous les cycles et pour rendre l'activité intéressante au cycle 3, nous avons pris la décision de faire l'activité en langue vivante.

    Ainsi, tous les matins, toutes les classes écrivent le numéro du jour en chiffre, en toutes lettres et la date en allemand. On lit, on recopie la ligne au cahier de langue vivante et on relit tous ensemble.

    Chaque 10 jours de classe, on a prévu qu'une classe présente une comptine ou un sketch appris en allemand. Au 100ième jour nous ferons une fête...

     

    Chaque jour compte cycle 3

    http://thoseyoungmoms.files.wordpress.com/2012/07/100-fireworks.jpg


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires